top of page
Rechercher
  • aemnaltardif

Cueilleur de plantes, ma passion

Cela fait plus de 45 ans que je me passionne pour la botanique et la mycologie, et ce fait depuis près de 30 ans que je cueille des plantes comestibles et médicinales, pour mon usage personnel. Je fais partager mon savoir et ma connaissance des plantes comestibles au travers de stage botaniques, que j'organise depuis le début des années 2000. Autant vous dire que dans ces stages, je vous fais partager à la fois ma passion pour le monde végétal, mais aussi ma connaissance de la botanique et des usages des plantes en cuisine et en herboristerie.


Qu'est ce que je cueille ?


Les plantes sauvages comestibles que je préfère cueillir sont multiples. Depuis que j'organise mes stages botaniques, mon activité de cueilleur de plantes n'a cessé de s'enrichir avec le temps, les découvertes, les expériences. Aujourd'hui, je peux affirmer que j'ai pu déguster environ 200 espèces de plantes comestibles.


Mes premiers stages botaniques, que j'appelais des safaris nature, étaient l'occasion pour moi de partager mes premières expériences des plantes comestibles. Je partageais aussi bien évidemment mon savoir sur la botanique et les plantes médicinales. Ainsi, les régions du Vercors, de la Haute Tarentaise, de la Haute Maurienne, des sources du Verdon, mais encore la Provence Verte, le Lubéron ou l'Estérel, nous ont vu, moi même et mes groupes de passionnés, novices pour certains, explorer la richesse floristique de ces régions.


Alors oui, effectivement, je cueille depuis longtemps, et pas uniquement l'ortie, la menthe, le thym, le romarin, la bourrache ou le pissenlit. Je cueille aussi des plantes plus méconnues, mais très savoureuses, comme les épinards sauvages ou encore l'égopode. Je prépare des vins à l'aspérule odorante ou au sureau noir. Je réalise de la liqueur de génépi ou de camomille ananas. Et lors des stages botaniques, nous dégustons des plantes comestibles cuisinées ou préparées en salade par mon collègue et ami cuisinier formateur Patrice Patelli.

En 15 ans avec Patrice, nous en avons fait partager, des découvertes savoureuses. Le laser de France, par exemple, est une de mes plantes préférées avec le poireau des vignes ou l'ail des ours. Quoi de mieux qu'un bon pesto à l'ail des ours sur un toast pour commencer un repas du soir ?


Etre cueilleur de plantes et fabricant d'élixirs floraux


Je ne me contente pas de cueillir des plantes pour mon usage personnel. Je prépare également des élixirs floraux du docteur Bach, ainsi que des élixirs de fleurs rares, sans les cueillir, en passant l'eau sur la fleur pour en recueillir son énergie vibratoire. Lors de mes stages botaniques, nous réalisons ainsi quelques élixirs floraux, ce qui permet de montrer les méthodes pour les réaliser.

Par exemple, lors du stage dans le Midi, nous allons à la sainte Baume, un lieu vibratoirement magique, pour réaliser l'élixir d'étoile de Bethléem, comme le montre cette vidéo de ma chaîne YouTube :



Ici, pour l'étoile de Bethléem, nous avons utilisé la méthode traditionnelle, mais pour une fleur rare comme l'edelweiss, nous ne cueillons pas la fleur, comme le montre cette vidéo :



Cueilleur de plantes aux quatre coins de la France


Lors de mes pérégrinations, il m'arrive souvent de m'arrêter pour cueillir des plantes locales, que ce soit en Auvergne, dans les Alpes, dans le Midi, en région parisienne, sur la côte Atlantique, ou ailleurs. Ainsi j'ai une grande collection de vidéos sur de nombreuses plantes médicinales et comestibles, que je montre sur ma chaîne YouTube, mais aussi une très grosse collection de photos qui me donne l'occasion de partager mon savoir sur mon site mycobota.org.

Ce site accueille de plus en plus de fiches botaniques et mycologiques, sur toutes ces espèces que j'ai pu croiser, avec un fonds de photographies sur plus de 3000 espèces de plantes et de champignons. Beaucoup de ces espèces sont rares et protégées. D'autres sont toxiques.

Evidemment, ce site est une première approche pour apprendre la richesse de notre flore et des champignons que l'on peut trouver en France. Passé cette première étape, je vous conseille de venir sur le terrain pour apprendre les plantes, les cueillir, les préparer, que ce soit en élixirs, en macération hydroalcoolique, en extraits de bourgeons, en infusion, en macérat huileux, etc. Toutes vos cueillettes seront l'occasion de faire des préparations à base de plantes fraiches. Vous pourrez préparer des plantes aromatiques, des plantes à faire sécher, etc.


Un stage pour devenir cueilleur de plantes sauvages


Etant donné l'engouement pour les plantes comestibles et médicinales, je propose depuis pas mal de temps des stages botaniques pour mes élèves de naturopathie. Mais ces stages sont ouverts à tout passionné désireux de découvrir l'usage comestible et médicinal des plantes sauvages. Vous découvrirez ainsi de nombreuses plantes médicinales et de nombreuses plantes comestibles. Et vous pourrez préparer certaines plantes thérapeutiques classiques, comme l'arnica pour son huile, le bourgeon de framboisier ou encore le macérat d'achillée millefeuille.


j'organise ainsi des stages botaniques :



Et pour ceux qui le souhaite, je peux organiser un stage dans la région de votre choix, pour un groupe constitué (minimum de 8 personnes).


Pour chaque stage botanique, des plantes spécifiques : dans le midi, ce sera le fenouil sauvage et l'ail rose, dans le Vercors, on trouvera le silène enflé, la mélisse, et l'égopode, et en Haute Maurienne, ce sera plutôt la violette à éperon et le génépi. Et dans tous nos stages, nous retrouvons le plantain, la mauve ou l'aubépine.


Par ailleurs, je propose aussi une formation de cueilleur, comprenant une formation en visio en direct avec moi, mais aussi trois stages botaniques d'une semaine chacun, pour vraiment apprendre les plantes comestibles et médicinales sur le terrain. En général, un participant à un stage préparera entre 10 et 20 préparations galéniques thérapeutiques. En trois stages, cela représentera jusqu'à 60 préparations différentes. Quoi de mieux pour expérimenter les propriétés médicinales des plantes ?

Et vous apprendrez aussi à récolter les parties de plantes les plus utiles. Certaines plantes sont intéressantes pour leur baie, d'autre pour leur rhizome, d'autres pour leur tige ou leurs feuilles ou leurs fleurs. Et selon les parties de plantes employées, leurs propriétés seront différentes. Ainsi, la fleur de tilleul est calmante au plan nerveux, alors que la feuille de tilleul est un calmant des douleurs de l'estomac. Sachez aussi que la période de récolte est essentielle à connaître. Par exemple, on récolte la lavande juste après floraison, quand les fleurs commencent à faner, car c'est à ce moment là qu'elles produisent le plus d'huiles essentielles.

Pour connaitre le programme de cette formation de cueilleur de plantes, vous pouvez vous rendre sur ce lien, où vous trouverez aussi la plaquette avec le bulletin d'inscription.


Ne pas s'improviser cueilleur de plantes


Sachez qu'il existe en France beaucoup plus de plantes mortelles que de champignons mortels. certains se sont gravement intoxiqué en confondant l'ail des ours et la colchique, ou encore la gentiane jaune et le vérâtre, ou même la fleur d'acacia et la fleur de cytise. Et n'oublions pas le laurier rose, qui est l'une des plantes les plus toxiques qui soient, à ne pas confondre avec le laurier sauce. Ces confusions font chaque année des accidents mortels. Nombreuses sont même les plantes qui peuvent provoquer des arrêtes cardiaques, telles que la digitale ou le muguet.

Pour cette raison, nos stages sont très utiles pour ne pas partir à l'aventure dans des expériences catastrophiques. Ramasser des plantes, cela implique une très bonne connaissance de la botanique. Au cours de chacun de nos stages, vous apprendrez à reconnaître facilement entre 10 et 30 plantes que vous pourrez ensuite cueillir en toute autonomie.

Dans le cadre de notre formation de cueilleur, nous proposons aux élèves de suivre ensuite un stage chez un cultivateur de plantes médicinales, ou auprès d'une coopérative de production de plantes médicinales. Cela sera utile surtout si vous envisagez d'en faire votre métier.


Si vous voulez en tout cas que je partage mes connaissances avec vous, n'hésitez pas à me contacter au 06 83 34 84 76


8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page